Ecrit par l’auteure allemande Monika Peetz. Publié aux éditions Presses de la Cité le 18 février 2016.

Un grand merci aux éditions Presses de la Cité pour cette très bonne lecture !

Résumé

« Après un pèlerinage et une cure détox, nos dames du mardi n’ont eu pour une fois aucun mal à trouver la destination de leur excursion annuelle : ce sera Birkow, village d’ex-Allemagne de l’Est, où vit désormais Kiki. Cette dernière a acheté une ancienne école avec l’idée de la retaper pour en faire une pension avec poules et potager, et elle était loin d’imaginer l’ampleur du chantier… Eva, Caroline, Estelle et Judith vont devoir retrousser leurs manches et faire face à toutes sortes de problèmes – pulsions adultérines pour l’une, menaces de mort pour l’autre, ou encore tracas financiers. Alors quand un inconnu vient semer la zizanie dans leur petit groupe bien soudé, c’est la goutte d’eau. Parviendront-elles à terminer les travaux avant l’arrivée d’un groupe d’enfants défavorisés que Kiki s’est engagée à accueillir ? Enfilez vos bottes en caoutchouc, les cinq amies ont besoin de vous ! »

Mon avis

 J’ai reçu ce roman par surprise, ils ont du deviner que j’allais le leur réclamer, il me tentait vraiment beaucoup et il fut à la hauteur de mes espérances ! Je n’ai pas lu les deux premiers volumes des aventures des dames du mardi mais cela n’a pas chamboulé ma lecture, j’ai cependant commandé le tome 1 : « En route pour Compostelle » car pour les beaux jours c’est parfait !

Kiki, l’une de nos dames quitte ses amies avec son compagnon et leur petite fille pour aller s’installer dans l’ex RDA. Ils ont en effet racheté une vieille école (en ruine ?) pour y créer une maison d’hôte principalement destinée à accueillir des enfants qui ne connaissent pas la campagne. Kiki avait juste sous-estimé l’ampleur de la tâche et l’ampleur des travaux qui les attendaient, sans parler du cruel manque d’argent et de subventions… Lorsque le couple commence à un peu trop se disputer, Kiki appelle ses amies à la rescousse ! Le moment est venu pour le petit groupe de se retrouver et de retrousser ses manches !

Arrivent alors ses quatre meilleures amies Éva, Caroline, Estelle et Judith. Et avec chacune d’elle, leurs problèmes personnels ! Éva, maman de trois adolescents subit un choc émotionnel avant de partir et remet toute sa vie en question, son rôle de mère mais aussi son rôle d’épouse. Alors avec l’hôte de Kiki, qui est séduisant et mystérieux, rien ne va plus dans sa tête ! Caroline est avocate et grâce à elle, un criminel vient d’être acquitté, depuis elle reçoit beaucoup de menaces sur son téléphone portable et cède à la paranoïa. D’autant que ce fameux voisin a un comportement très suspect et qu’il semble beaucoup s’intéresser à elle… Estelle est la bourgeoise de notre groupe, mais bourgeoise en plein appauvrissement, son mari prend sa retraite du secteur pharmaceutique et lègue son affaire à son fils et sa belle-fille qui ne cherchent qu’une chose, évincer Estelle. Alors quand ses comptes sont gelés, c’est la guerre ! Enfin Judith, elle est un peu plus effacée dans ce tome-ci, mais son fameux don de voyance va beaucoup aider, ou pas ! Kiki et ses amies !

Toutes se retroussent donc les manches, bien que très dépitées à la vue de cette école délabrée ! Beaucoup de soucis apparaissent: la tempête, les infiltrations d’eau, et les accidents domestiques… Mais c’est sans compter sur leur courage ! Elles vont tout faire pour redorer ce lieu et mettre la main à la pâte pour trouver des fonds pour les travaux nécessaires ! Des personnages gravitent autour de ce petit groupe, des villageois au caractère bien trempé qui sèmeront aussi la zizanie parmi nos copines !

J’ai trouvé l’intrigue très divertissante et différente de certains romans de chick-lit, ici l’amour a une place très importante mais c’est l’amitié qui prime ! Les personnages sont hauts en couleur et tous très attachants à leur manière ! Je n’ai trouvé aucun temps mort et l’écriture est très fluide, le roman se lit vraiment tout seul ! Le seul petit bémol dans cette histoire, bizarrement, est le manque de précisions sur l’avancement des travaux. Le voisin mystérieux prend peut-être un peu trop de place dans l’intrigue et au final on ne voit pas tellement nos amies en bottes et dans la gadoue !

Je recommande cependant cette auteure et cette série à tous les amateurs de romans de chick-lit et de romans feel-good. Avec le printemps qui approche c’est le genre de lecture qui fait beaucoup de bien !

4_coeurs

Monika Peetz