Ecrit par l’auteure Alex Evans. Auto-édité sur la plateforme Librinova le 13 décembre 2018.

Un grand merci à l’auteure pour cette fantastique lecture.


Résumé

« Camille, une ado surdouée, vivote dans une cité entre une mère alcoolique et un frère dealer de drogue. Ce dernier la plonge dans une guerre des gangs sanglante. Au même moment, elle fait une découverte étrange dans un terrain vague. Des bibliothèques feutrées d’Oxford à une île désolée au large de l’Écosse, cette dernière va l’entraîner dans un périple aussi incroyable que dangereux »


Mon avis

Ce roman YA, troisième opus des Épopées Urbaines, m’a gentiment été proposé en service de presse par son auteure. Après avoir lu et adoré Sorcières Associées, j’ai eu le plaisir de retrouver sa plume et son univers dans le style Urban Fantasy.

Nous faisons la rencontre de Camille, jeune fille en surpoids un peu déboussolée qui aide tant bien que mal sa mère alcoolique à tenir sa maison. Entre cette mère implacable et son frère dealer de drogue, Camille refoule ses rêves et ses envies au détriment de son bonheur. Car une passion dévorante lui vrille les entrailles… l’archéologie ! Alors Camille se cache pour se documenter, devient incollable sur les objets anciens, apprend seule les langues mortes, discute de sa passion sur les forums d’Histoire et fait même partie d’une petite association de passionnés, subventionnée par la mairie de sa ville : Maubeuge. Mais sa famille la tire vers le fond et lorsque les choix de son frère menacent sa propre vie, elle s’enfuit. Et elle ne le fait pas seule ! En elle résonne une nouvelle voix…

L’auteure nous propose ici un univers où magie et crédibilité vont de pair. Pas de jeunesse dorée dans ce texte au contraire ! Comme elle l’explique dans son article (ICI), elle avait à cœur de proposer une vie plausible à son héroïne. Une vie de merde clairement, où le manque d’argent pousse Camille à se surpasser pour gagner sa liberté. Et c’est ce qu’elle fait. Elle qui éprouve un sentiment d’horreur à l’idée de délaisser sa mère, à s’extraire du monde qu’elle s’est résolue à accepter, va prendre son destin en main. Elle va découvrir Oxford, puis l’Écosse…

L’univers magique se tisse au gré des chapitres, l’auteure le fait tout en délicatesse et en tant que lecteur, j’ai réussi à me glisser dans la peau de cette autre Camille. Notre héroïne va se retrouver au cœur d’un tiraillement entre deux écoles : la réhabilitation de la magie ou sa disparition…

On retrouve des petits éléments venus d’ailleurs qui forment l’univers exotique propre à l’auteure. Cela fait deux fois qu’elle réussit à me faire découvrir des savoirs que j’ignorais et je suis ressorti de ma lecture avec des petites connaissances en plus, j’adore !

En somme une nouvelle lecture passionnante et une plume qui me plait toujours autant !