Ecrit par l’auteur français Guillaume Musso. Publié aux éditions XO le 26 mars 2015

Résumé

« Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…Elle passe la sienne à l’attendre.
Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :
 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… « 
Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps. »

Mon avis

J’ai eu beaucoup de mal dans ce roman dès le prologue. D’emblée je n’ai pas été satisfaite car la réplique cinglante du père d’Arthur au tout début est identique à une scène d’un film qui m’avait beaucoup marqué. (Je ne me rappelle plus du titre !) Donc ayant vu ça ailleurs je me demande si c’est un hasard ou non !

L’intrigue est originale et ce que j’ai aimé c’est que l’auteur renoue avec le surnaturel et avec ses premiers romans ! Ses derniers livres étaient beaucoup plus axés vers une intrigue policière, ici ce n’est pas le cas et ce fut une très bonne surprise ! L’idée du phare est très bien pensée, c’est un lieu remplit de mystères et qui se prête facilement à tous les fantasmes. Je me suis imaginé beaucoup de dénouement tout au long du roman !

Les personnages par contre font défauts à l’histoire. Hormis dans le derniers tiers du livre, ils sont sans consistance. Je n’ai éprouvé aucune empathie ni pour Arthur ni pour Lisa et à vrai dire, par moment, leurs soucis je ne m’en souciais guère 😀 Le personnage que j’ai apprécié est le grand-père d’Arthur, le seul qui rythme à sa façon le roman et qui nous fait sourire, qui nous fait tout simplement ressentir une émotion !

Le dénouement rattrape tout le livre, c’est vrai que c’est une fin à laquelle on ne s’attend pas, qui est à la fois émouvante et intrigante. Ce qui sauve également le tout, c’est la plume de l’auteur. Il a été mon premier coup de cœur quand j’étais plus jeune, tous les ans je les achète tous dès leur sortie. Je suis vraiment amoureuse de sa façon d’écrire, des mots qu’il choisit, de ses citations au début de chaque nouveau chapitre. La qualité du papier est également à souligner, je trouve les pages vraiment agréables au toucher ! Mon seul regret c’est qu’il se lit trop vite. En 48h il est finit ce qui est pour moi le temps que je mets lorsque je lis un roman young adult. Pour un public adulte, l’intrigue manque un peu de consistance, c’est là que je m’en rends compte. Les deux tiers du livres sont un peu répétitifs.

C’est un bon roman pour se détendre et qui pique quand même notre curiosité jusqu’au bout Cependant il sera pour moi bien vite oublié, et les personnages ressortiront aussi vite de ma vie que les 48h qu’ils y ont passé !

3_coeurs