Ecrit par l’auteur suisse, d’origine égyptienne, Tariq Ramadan. Publié aux éditions Presses du Châtelet le 13 janvier 2016.

Un grand merci aux éditions Presses du Châtelet pour cette lecture

Résumé

« Pas un jour sans que l on entende parler de l islam. Pourtant, cette religion reste particulièrement mal connue. Et les musulmans sont souvent sommés de se justifier sur ce que l islam n est pas.
Cette initiation à l islam a pour objectif d introduire, de la façon la plus simple et la plus exacte, à l islam, à ses principes, ses rituels, son histoire, sa diversité et son évolution, comme aux défis contemporains auxquels les musulmans font face.
Didactique et accessible, cet essai n a nulle visée apologétique, seulement informative. En retraçant l histoire de l islam, en expliquant ses références fondamentales, Tariq Ramadan présente un paysage fourni et détaillé de ce qu il faut savoir sur l islam : son Message, ses Textes, la vie de son Prophète, l uvre de ses successeurs, le sens des mots islam, sharî a et jihâd, les piliers de la foi, les règles sociales et spirituelles, etc. Sans perdre de vue les défis contemporains auxquels l islam est confronté, il fait tomber préjugés et croyances infondées.
L ouvrage se complète d un glossaire, d un index et d un abécédaire des idées reçues. »

L’avis de Caïtelhor

Plus un jour sans que l’on entende parler d’islam. Aussitôt, il est question de violence, de terrorisme, ou encore du statut des femmes. Et les musulmans se retrouvent sommés de se justifier sur ce que leur religion n’est pas.

Ce qu’elle est vraiment, la société et les médias n’offrent que peu d’espace pour l’expliquer. Répondre à toutes les interrogations, présenter  au lecteur les principes et les références spirituelles de l’islam, ses rituels, son histoire, sa diversité, son évolution : tel est bien l’objectif de ce livre.

Que disent exactement le Coran et les Hadith ? Que sont ou que devraient être la shari’ah (la voie) et le jihad (effort) ? Pourquoi l’islam est-il divisé entre sunnites, chiites et ibadites ? Que penser des courants salafistes et littéralistes, ainsi que de « l’islam politique » ? Y a-t-il vraiment des interdits alimentaires, vestimentaires ou éthiques en islam ? Quelles sont les prescriptions – et les réformes envisageables – en matière d’éducation, de mœurs, de laïcité, de justice sociale, de droits et de libertés individuelles, de protection de l’environnement ?

Loin des caricatures, ce voyage d’initiation à la diversité, à la richesse, au « génie » de l’islam, mais aussi à ses non-dits, ses défis  et aux contradictions des musulmans, ne craint pas d’aborder les sujets sensibles. Il s’achève par un petit lexique des idées reçues les plus courantes.

Tariq Ramadan, petit fils D’Hassan al Banna,  est Professeur d’études islamiques contemporaines à l’université  d’Oxford et directeur du Centre de recherches sur la législation islamique et l’éthique, il est engagé depuis plus de 25 ans dans une réflexion théologique et philosophique sur la place de l’islam en Occident et dans le monde. Mr Ramadan est de nationalité suisse (française peut-être bientôt), et d’origine égyptienne. Persona non grata en France, le très controversé théologien est accusé de tenir un double  langage.

J’attendais avec impatience la sortie de cet opus et mon attente a été bien récompensée. Je laisse ici, plutôt qu’une chronique bien dans les règles, un ressenti personnel  car  le résumé en lui-même nous donne une approche objective de ce que va nous apporter cette lecture. Ayant lu plusieurs livres de Mr Ramadan, c’est le titre « le génie de l’islam » qui m’a interpelé. Au vu de sa réputation en France, je me suis dit que ses détracteurs allaient encore s’en donner à cœur joie ….peut-être même penser que c’était lui… le génie ? de  surcroit  un élégant « génie » théologien aux cheveux grisonnants et à la barbe bien taillée puisqu’il est ainsi décrit dans différents articles aujourd’hui. J’ai donc pris le temps de commencer cet ouvrage et bien sûr on y découvre l’origine de ce titre. sans  controverse, ni provocation, ni apologie ; simplement un écho au fameux « génie du Christianisme » de  Chateaubriand.

Pour celles et ceux qui veulent simplement se renseigner, se documenter ou découvrir l’islam, je recommanderais ce livre car il a l’avantage d’avoir été découpé en plusieurs thèmes chacun découpé en chapitres courts et écrits de manière simple à la portée de tous. Le sommaire est très important, il m’a permis de sélectionner les passages qui m’intéressaient le plus et de les lire en premier, puis j’ai laissé mon esprit décider selon les moments de lecture pour apprécier et en tirer le meilleur car il faut beaucoup de concentration pour lire de telles lectures. Les annexes sont excellentes courtes et explicites ; le glossaire nous apprend les mots arabes appropriés  ce qui est très enrichissant

Je reprends les mots de l’auteur qui   -en ce qui me concerne, résume  sublimement  cet ouvrage : « Il faut se préparer à la rencontre avec une religion et une civilisation. Pour nous lecteur, c’est une invitation à la curiosité, à l’effort, mais aussi à l’humilité intellectuelle. On doit garder en soi que l’islam est aussi complexe que l’univers de  l’indouïsme,  bouddhisme,  judaïsme et du christianisme. »

J’ai adoré ces mots aussi :

-Le Coran est « une religion du livre » puisque fondé sur le Coran (Al Qur’an), les fidèles sont appelés « gens du livre » ;

– Le Judaïsme découle d’une tribu (juda) ;

-Le Christianisme découle d’un prophète (le Christ).

Voilà, j’ai terminé avec plaisir ce bel ouvrage ouvert et réaliste. Il m’a fait penser à un autre livre de Tariq Ramadan et Edgar Morin « Au péril des idées » Des échanges d’idées magnifiques, Edgar Morin définit sa pensée comme « constructive » c’est-à-dire faire cohabiter le monde extérieur et notre esprit  pour construire la réalité ; Tariq Ramadan dira  « L’islam se définit par cette attitude de l’intelligence et du cœur. »

4_coeurs

 

gg

 

Autres chroniques de Caïtelhor :

La nuit du Raïs, Yasmina Khadra

Les Quatre Filles du révérend Latimer, Colleen McCullough

Aarib, tome 1, Les yeux de Leïla – Jérôme Heydon.

Momo, petit prince des Bleuets – Yaël Hassan

L’origine du monde – Philip Le Roy

Amélia – Kimberly MC CREIGHT

Le génie de l’Islam – Tariq Ramadan