Ecrit par l’auteure canadienne Susanna Kearsley. Publié aux éditions Charleston le 09 octobre 2015.

Je remercie chaleureusement les éditions Charleston pour cette magnifique lecture

Résumé

« Lorsque Carrie McClelland, auteur à succès, visite les ruines du château de Slains, elle est enchantée par ce paysage écossais, à la fois désolé et magnifique. La région lui semble étrangement familière, mais elle met de côté son léger sentiment de malaise afin de commencer son nouveau roman, pour lequel elle utilise le château comme cadre et l’une de ses ancêtres, Sophia, comme héroïne. Puis Carrie se rend compte que ses mots acquièrent une vie propre et que les lignes entre fiction et faits historiques se brouillent de plus en plus. Tandis que les souvenirs de Sophia attirent Carrie encore plus au cœur de l’intrigue de 1708, elle découvre une histoire d’amour fascinante, oubliée avec le temps. Après trois cents ans, le secret de Sophia doit être révélé. »

L’avis de Caïtelhor

Nouveau Chäteau de Slains ou Château de Slains. Ecosse. Abandonn

Nouveau Château de Slains ou Château de Slains. Ecosse. Abandonné et laissé en ruine début du XXème siècle.

La mer en hiver est un livre très riche. Je dirais, en ce qui me concerne, que c’est un livre… fois deux. Telle a été ma conviction dès les premières pages lues. Susanna Kearsley donne immédiatement la plume à Carrie, écrivaine elle aussi, qui va nous faire vivre l’histoire de Sophia, sortie de son imaginaire mais qui porte le nom d’une de ses ancêtres.

A Carrie et Sophia viennent se greffer deux époques ; contemporaine  pour la première et le 18ième siècle pour Sophia.

De nos jours, Carrie s’installe non loin du château de Slains. Le décor est magnifique, sauvage, bordé par la plage et la mer. Elle ressent immédiatement la sensation du déjà vu, déjà vécu. C’est là qu’elle décide d’écrire son nouveau roman, ce sera un roman historique du siècle des Lumières et son héroïne se nommera Sophia.

Nous voici donc plongé au printemps 1708, en pleine révolte jacobine, période difficile pour l’Ecosse. Le Roi catholique est en exil en France, tout doit être mis en œuvre pour le faire revenir sur ses terres d’Ecosse pour qu’il reprenne sa couronne. Dans cette période tumultueuse faite de mensonges et de trahisons Sophia est accueillie par la Contesse  d’Eroll et se découvrira une véritable amie dans la personne de Kirsty. Sophia est une jeune femme charmante, d’une grande sensibilité qui a vécu des périodes douloureuses mais malgré les nouvelles épreuves qu’elle devra affronter, elle prouvera son courage et sa force de caractère.

Les deux héroïnes sont aussi captivantes l’une que l’autre. On passe de l’une à l’autre naturellement, avec plaisir. Carrie, l’écrivaine et sa soif d’informations, dissèque encore et encore les lieux, les évènements et veut donner vie à sa protégée, à Sophia, qui va être entraînée dans l’histoire de cette période difficile mais tellement riche en rebondissements.

Carrie est « habitée » par Sophia et la fiction frise la réalité. Trop de coïncidences troublent Carrie, qui finit par découvrir une magnifique histoire d’amour oubliée. Celle-ci date pourtant de trois cents ans et malgré tout, elle est tellement similaire à la sienne… Faut-il révéler le secret de Sophia, au détriment de Carrie ? Carrie pourra-t-elle contrôler ses écrits ?

J’ai été vraiment séduite par ce roman. Il m’attirait beaucoup, c’était un de mes coups de cœur sans connaître l’auteure. Je n’ai pas été déçue. J’ai eu la sensation que Susanna Kearsley nous invitait à découvrir et vivre en même temps qu’elle le roman de son héroïne Carrie dans son propre roman. Nous avons le privilège de lire deux romans en un seul. Nous passons d’une époque à l’autre sans confusions, sans fausses notes. Tout est savamment orchestré. On s’attache aux personnages des deux époques, Carrie et Graham d’un côté ; Sophia et Moray de l’autre.  Tant de ressemblances mais jusqu’à quelle fin ?? Car la vie de Sophia doit se terminer tristement… Alors quel va être le sort de Carrie tellement lié à celui de Sophia ?

Mais c’est sans compter sur Susanna Kearsley qui à ce moment précis et crucial du roman va nous donner le choix de l’achever  par l’intermédiaire de l’agent littéraire de Carrie. ROYAL !!

Mon coup de cœur à l’aveugle s’est révélé être un réel coup de cœur. L’écriture est fluide, on ne s’égare ni dans l’une ou l’autre des époques, je garde l’impression d’avoir moi aussi participé à ce roman, lequel d’ailleurs celui de l’auteur Suzanna ou celui de Carrie ? Reste maintenant à savoir l’avenir de la petite fille de Sophia, peut-être dans un prochain tome 2 ?

5_coeurs

Susanna Kearsley