Ecrit par l’auteur français Alexis Ragougneau. Publié aux éditions Viviane Hamy le 23 janvier 2014 et aux éditions Points le 07 janvier 2016.

Un grand merci aux éditions Points pour cette lecture Logo Points

Résumé

« Au lendemain de la procession organisée par Notre-Dame pour honorer la Vierge Marie, une jeune fille très belle y est retrouvée morte… Installée telle une dévote sur un banc, elle s’est effondrée sur le sol lorsqu’une plantureuse touriste américaine s’est assise à ses côtés.
La procureur, Claire Kauffmann, Landard, le commandant, et Gombrowicz, le tout jeune lieutenant, s’interrogent. Qui est cette femme à la robe blanche ? Qu’est-ce qui a orienté ses pas vers Notre-Dame ? Tout le monde est, a priori, interrogé et tous sont unanimes : elle était dans les parages le jour de la procession, et sa présence a fait sacrément scandale. Le mystère s’épaissit de jour en jour, d’autant que l’autopsie révèle un élément des plus violents : le vagin de la victime a été scellé avec la cire d’un cierge. Le père Kern, qui effectue chaque été un remplacement à Notre-Dame, est assailli de tous les côtés. Lorsque les soupçons s’orientent trop naturellement vers un très jeune homme « fou » de la Vierge et aux allures d’ange blond, il comprend qu’il doit mener sa propre enquête, en marge de l’investigation officielle. »

Mon avis

Je ne suis pas une fervente lectrice de romans policiers, il me faut vraiment une intrigue qui tienne la route et qui me tienne en haleine jusqu’au bout et j’ai trouvé mon bonheur avec ce roman.

L’intrigue se situe de nos jours, dans un lieu connu et reconnu de tous : la Cathédrale de Notre-Dame à Paris. Nous découvrons son fonctionnement, car il s’agit non seulement d’un lieu de prières et de recueillement mais également de l’un des monuments parisiens les plus visités. Cette partie de l’intrigue m’a beaucoup plu, c’est une fiction mais qui se base à mon avis sur de solides recherches, nous savons qu’il y a plusieurs prêtres, des agents de sécurité… Une partie des coulisses à laquelle on ne pense pas lorsque l’on visite ce monument. C’est donc dans cette cathédrale qu’a lieu un meurtre sordide : une sublime jeune femme est retrouvée morte, le vagin bouché à la cire de bougie. Au fur et à mesure des pages tournées, l’intrigue s’étoffe et nous comprenons pour quelles raisons cette femme attisait le feu dans ce lieu sacré et auprès des religieux. Plusieurs thèmes sont abordés dans ce roman, de la prostitution aux vœux sacrés d’abstinence des prêtres, de la folie des uns à l’incarcération des autres, il règne autour de la Cathédrale une ambiance étrange et malsaine.

Quatre personnages font avancer l’enquête : Landard , un commandant un peu pervers aux méthodes très discutables pour interroger ses suspects, son lieutenant Gombrowicz beaucoup plus dans l’empathie et très humain, la procureur Claire Kauffmann, personnage tourmenté auquel on s’attache rapidement et le Père Kern, très investi dans cette enquête. Nous découvrons le chemin de croix de ce dernier, rempli de malheurs, son seul but est de faire éclater la vérité vraie et non celle qui arrange les médias. Ce personnage prend une place très importante, il mènera sa propre enquête et sera amené à rompre certains de ses vœux pour faire justice.

L’ambiance de ce roman est très particulière, le langage de l’auteur un peu cru lorsqu’il s’agit de sexe. Dans un récit tourné vers la catholicisme, son écriture est incisive et très percutante, j’ai adoré ! Je vous le recommande chaudement si vous appréciez les enquêtes dans un décors religieux.

4_coeurs

Alexis Ragougneau

Retrouvez les éditions Points sur