Ecrit par l’auteure anglaise Patricia Ann Granger – Publication en France le 22 mai 2014

Résumé

« Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle son ami l’inspecteur Ross Ben de Scotland Yard pour résoudre ce crime horrible. »

Mon avis

 New Forest est un district non métropolitain du Hampshire, en Angleterre. Il est situé dans le sud-ouest du comté, à la frontière des comtés du Dorset et du Wiltshire. Son nom provient de la New Forest, un massif forestier isolé pour la chasse par le roi Guillaume le Conquérant à la fin du xie siècle. Son chef-lieu est Lyndhurst.

Quel bonheur de continuer à suivre les aventures de Lizzie Martin ! Ici nous délaissons la folie du centre ville pour la douce folie de la campagne. Notre héroïne, toujours aussi curieuse, est envoyée comme dame de compagnie auprès des sœurs Roche et de leur nièce Lucy Craven. Cette dernière est séparée de son époux, malvenu au sein de cette famille, et vient d’enterrer son nourrisson dont elle n’accepte pas du tout la mort.

L’intrigue est semblable au premier tome, c’est prenant et divertissant. Les rebondissements arrivent toujours comme il faut, il ne sont ni rares ni trop présents. J’aime beaucoup ce personnage tout comme celui de Benjamin Ross. L’auteure a su leur donner de vraie personnalité et on s’attache vite à eux. Les sœurs Roche sont extrêmement bien décrites aussi, on retrouve le même procédé que dans le précédant tome : Lizzie n’est pas la bienvenue et son caractère trop affirmé leur déplaît. La jeune Lucy, elle, est bouleversé et son comportement est ambiguë, on ne sait pas si c’est la folie qui la pousse à agir de façon aussi exagérée. Un médecin, aliéniste, est d’ailleurs présent dans la demeure pour évaluer la situation. Seulement, la folie n’est pas là ou on croit la trouver.

Après le meurtre du chasseur de rats, nous faisons face à la mort suspecte d’un chat au crâne fracassé, nous découvrons sur la plage un voisin qui semble charmé par la jolie Lucy et nous en apprenons beaucoup sur le sort des nourrissons lorsqu’ils ne sont pas désirés. C’est un thème que j’ai adoré découvrir. Dans le premier tome, les enfants exploités dans les mines étaient mis en avant, ici c’est un autre problème qui les concerne. Tout en finesse, l’auteure sait nous apporter des pistes de réflexions sérieuses et intéressantes.

Ce qui m’a un peu déçu c’est le manque de contact entre Ben et Lizzie, j’aurais aimé voir leur relation faire un pas en avant ! Il faudra attendre le tome 3 pour cela, j’ai cru comprendre que le mariage y était présent 😉

C’est une très bonne enquête, digne des enquêtes de Sherlock Holmes, la femme à l’honneur cette fois ! Et puis le décor victorien est toujours aussi passionnant  et aussi bien détaillé ! Un vrai plaisir pour les yeux que de voir transparaître de si beaux paysages entre les lignes !

5_coeurs

Tome 3 – 21 mai 2015