Ecrit par l’auteure française Laurence Peyrin. Publié aux éditions Kero le 09 novembre 2015.

Un immense merci à la maison d’édition pour ce service de presse !

Résumé

« Après La drôle de vie de Zelda Zonk, Prix Maison de la presse 2015, Laurence Peyrin redonne vie à ses personnages pour notre plus grand bonheur dans une nouvelle histoire savoureuse et intense.
Suffirait-il de partir pour tout oublier ? En tout cas, c’est ce qu’a voulu croire Hanna. Pour effacer le souvenir de son amant, la jeune femme a quitté l’Irlande et a ouvert à New York une librairie, Pemberley, un endroit chaleureux où l’on vient piocher un bon livre et rester des heures à grignoter les meilleures pâtisseries de Manhattan.
Au milieu de cette nouvelle vie il y a la petite Eleanor, 6 mois, qui, bien malgré elle, complique tout… et rend l’oubli impossible.
Hanna l’ignore encore, mais elle n’est pas la seule à avoir enfoui un secret trop grand pour elle. Bientôt, elle va découvrir que ses proches ont tous quelque chose à lui cacher : son mari, sa sœur, et même la mystérieuse Zelda Zonk depuis l’au-delà !
Que se passera-t-il pour Hanna lorsqu’un tout petit événement, presque anodin, fera éclater la vérité ? »

Mon avis

Je n’avais pas lu La drôle de vie de Zelda Zonk et je n’ai pas été dérangé pour cette lecture! Autant le premier tome ne m’inspirait pas beaucoup, autant celui-ci attirait mon attention ! La couverture déjà est vraiment belle, on se demande si oui ou non il s’agit bien de Marilyn Monroe, quel rapport avec le roman ? Pas facile de faire le rapprochement sans avoir lu l’autre roman, mais ainsi on va de découverte en découverte et ma lecture n’en a été que plus intéressante!

J’admets que la première partie du roman m’a un peu ennuyé. L’histoire se met lentement en place et je pense qu’en ayant lu le premier roman l’attente doit être encore plus longue ! Le premier tiers du roman ne m’a donc pas trop convaincu, nous sommes à New York, certes la librairie d’Hanna est passionnante ! Le genre d’endroit que tous les passionnés de livres aimeraient côtoyer ! Mais Hanna est ennuyeuse, elle m’a beaucoup agacé à tout remettre en question tout le temps, en faisant subir sa mauvaise humeur à son entourage. On est dans une époque contemporaine où aujourd’hui il n’est plus obligatoire de rester dépérir dans un mariage qui ne marche plus. On comprend que Hanna et son mari ne veulent pas voir mourir leur union, moi je n’y ai pas cru et j’avais juste envie de leur botter les fesses pour qu’ils aillent de l’avant !

Lorsque l’on s’envole pour l’Irlande, l’histoire devient plus intéressante. Enfin ! Hanna prend sa vie en main ! Et à partir de là je me suis délecter de la suite des événements ! J’ai beaucoup apprécié tous les passages qui concernaient Zelda Zonk vu que je ne la connaissais pas encore 🙂 L’Irlande est un décors magnifique pour les romans sentimentaux, c’est un pays romantique à souhait sous la plume des écrivains et Laurence Peyrin le raconte très bien !

Les personnages prennent plus d’assurance, pas seulement Hanna mais aussi son mari, sa famille, ses amis et celui qui hante ses pensées… On tourbillonne dans un fouillis de sentiments : l’amour, l’amitié, la passion, le manque, la souffrance… Et le lecteur prend très bien part à tous cela.

Je suis ressortie de ma lecture avec la petite larme à l’œil et le sourire aux lèvres ! Idéal pour une période festive où je voulais lire une belle histoire qui finit bien 🙂

3_coeurs

Laurence Peyrin