Ecrit et illustré par Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz . Publié aux éditions Balivernes le 16 septembre 2016.

Un immense merci aux éditions Balivernes pour cet envoi.

admin-ajax-33Résumé

« Il était une fois un courageux minet,
Qui n’hésitait jamais à jouer de l’épée.
Sans peur et sans reproche, derrière son bouclier
On nommait chat Teaufort ce chaton chevalier. »

Mon avis

Je découvre avec un immense plaisir cette nouvelle saga pensée et créée par des illustratrices et auteures de grand talent : Sophie Turrel et Stéphanie Dunand-Pallaz. Une fois de plus, Balivernes Edition nous offre une petite pépite qui ravira les plus jeunes !

18ème opus de cette saga idéale pour les plus petits, ce tome-ci ne pouvait que me plaire. Ayant un petit bonhomme de trois ans, il n’en fallait pas plus pour le ravir : des chats, un château, des dragons, un sorcier et en prime une jolie minette !

L’intrigue nous conte donc les péripéties du Chat Teaufort, fier chevalier du roi Félin Premier. Un grand danger menace le royaume, en effet, le sorcier Zibus capture des dragons… une grande menace se profile ! En route, notre mignon chaton, rencontre Charlène…

« En chemin, il croisa une ravissante princesse ; armée d’une grande épée, pas du tout en détresse. »

J’ai beaucoup aimé la façon dont le texte est travaillé, les rimes retiennent l’attention des enfants et ici elles marchent à la perfection. D’autant que les associations nom/prénom sont très amusantes, outre le Chat Teaufort, nous rencontronsLe Rap Pide, les Rats Cailles… J’adore ! Chapeau aux auteures car il faut de l’idée pour inventer tout cela, d’autant plus qu’elles semblent le faire dans les autres tomes 😀

Autre point, qui m’a fait aimé ma lecture c’est évidemment le thème qui en ressort. Les livres jeunesses sont tous (ou presque) animés par une petite morale, c’est ce que l’on aime aussi nous les parents ! Ici, comme cité plus haut, notre princesse n’est pas du tout en détresse ! Je ne fais pas parti de ces lecteurs qui s’horripilent des clichés tels que la douce et mièvre princesse face à son preux chevalier, cela ne me gène pas du tout car j’ai grandi avec ces images là ! (Cendrillon, La belle au bois dormant… Ce ne sont pas des guerrières dans l’âme !) J’apprécie cependant beaucoup que nos princesses actuelles soient fortes de caractère, cela donne une bien meilleure image de la condition féminine évidemment ! Nos petites filles méritent des héroïnes fières et courageuses ! C’est le cas ici ! Ma petite puce a deux mois et j’ai hâte de lui montrer comme les filles peuvent être plus fortes que les garçons 😛

C’est donc une très jolie découverte pour moi !

Bien évidemment, les illustrations apportent énormément à ces petits livres, c’est ce qui attire l’œil de nos enfants en premier. Pari réussi une fois de plus, le coup de crayon est bien adapté aux plus petites pupilles 😉 Mon fils a apprécié les dragons et les vilaines souris !

Je recommande cette collection aux parents à la recherche de nouveaux héros à faire découvrir à leurs bambins, outre les classiques Tchoupi et Petit ours brun !

Quant à moi, ma jolie collection des éditions Balivernes grandit bien joliment !

5_coeurs