couv57120485

Ecrit par l’auteur français David Foenkinos – Publication le 21 août 2014

Résumé

« Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C’est toute ma vie.» Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche. »

Comment faire une critique sur un tel roman ? Moi j’en suis incapable…

J’ai été littéralement bouleversé ! L’auteur est un passionné de Charlotte, s’est son héroïne et il rend un incroyable hommage à sa mémoire, à son oeuvre, à sa famille et ses amis. Le roman est construit comme une longue poésie avec des retours à la ligne, cela peut-être étonnant au début et puis on adopte ce style que l’on finit par apprivoiser et on en redemande. Le livre est très bien construit, très bien écrit et remplit d’émotions. On fait des allers-retours dans le temps entre la recherche de l’auteur et son propre parcours et sur la vie de Charlotte mais la lecture devient vite très fluide et cela ne gène en rien la progression du roman.

Je suis incapable de vous déconstruire le livre, de l’éplucher et de vous caser mes impressions dans diverses catégories. Charlotte est un tout, une véritable merveille littéraire comme j’en lis rarement. C’est d’autant plus poignant qu’il s’agit de la vie d’une personne, ce n’est pas une fiction, et pour arriver à la fin tragique d’une vie il est important de comprendre l’ensemble de cette existence, depuis son enfance. On pardonne donc s’il y a quelques longueurs, tous les éléments sont importants pour comprendre qui était cette jeune artiste peintre. C’est déjà compliqué de réaliser une biographie, en 224 pages c’est impossible et pourtant on ressort de cette lecture avec l’impression de l’avoir rencontré.

On ressent tous les efforts que David Foenkinos a déployé pour voyager sur les traces de cette femme et tout l’amour qu’il a pour son histoire.

Je ne connaissais absolument pas Charlotte Salomon, son nom m’était complètement inconnu. Même dans le monde des arts je n’ai jamais entendu parler d’elle. Comme beaucoup d’autres lecteurs de ce roman je ressens le besoin d’en savoir plus, de découvrir sa peinture et sa plume. Pour ma part un bon roman est un roman qui me donne l’envie d’en savoir davantage sur une période, sur un style, sur un personnage comme c’est le cas ici.

Vraiment j’applaudis ! J’avais déjà lu et adoré La délicatesse et Nos séparations. Rien à voir avec ce roman qui les surpasse de loin ! Chapeau bas pour cet auteur que je redécouvre !

20/20 !

Extrait d’une interview sur Lamontagne.fr

Vous proposez avec « Charlotte », un registre et une forme bien différente. Vous n’avez pas eu peur de déconcerter votre public ? 

« Depuis huit ans, Charlotte Salomon fait partie de ma vie, par l’admiration que je lui porte. Elle m’a attrapé le cœur et l’esprit en même temps. Elle correspond à tout ce que j’aime chez un artiste. Elle a fait preuve d’une telle force de vie en réussissant à créer, malgré les horreurs qu’elle a traversées, une œuvre pleine de lumière et de beauté. Cette fascination ne m’a jamais quitté. Mais je pensais que le livre serait confidentiel. Ce qui n’avait d’ailleurs pas d’importance. L’écrire a été long et difficile. J’ai longtemps pensé qu’il n’existerait pas. Alors le voir remporter un tel succès est totalement inespéré et merveilleux. »

1 – Vie ? ou théâtre ? 2 – Autoportrait 3 – Photographie dans le jardin de l’Ermitage à Villefranche-sur-mer en 1939 4 – Portrait de Alfred Wolfsohn

75505 plakat Charlotte_Salomon_painting_in_the_garden_about_1939 3128a360bf00123d5e8405c20b20cff2