Le mois de mars à été très intéressant avec trois coups de cœur et de jolies découvertes ! Le printemps approche et mon plaisir de la lecture s’épanouit toujours lorsque le soleil arrive !  

Trois coups de cœur ce mois-ci ! ♥♥♥♥♥

Le premier est Une affaire de sang de Bonnie Macbird, une nouvelle aventure mettant en scène mon personnage littéraire préféré : Sherlock Holmes ! Vient ensuite le second opus de la saga Waterfire de Jennifer Donnelly, un univers fantastique rempli de sirènes qui me fait complètement m’évader. Et enfin, un témoignage bouleversant, celui de Yeonmi Park qui raconte les horreurs qu’elle a enduré pour fuir son pays natal : la Corée du Nord.

couv32837695couv53447175couv62454682

 

Trois autres excellentes lectures ♥♥♥♥♡

Un album jeunesse paru aux éditions Balivernes, celui de Morgane de Cadier & Florian Pigé : Une île sous la pluie. Un joli album qui aborde des thèmes tels que la différence, l’immigration et les différences de coutumes. Une comédie qui m’a beaucoup amusé, Tous au gîte de Monika Peetz. Les aventures de cinq amies confrontées à leurs problèmes familiaux et problèmes de coeur mais toujours avec optimisme ! Et enfin, une réflexion de Tariq Ramadan concernant l’Islam et chroniqué par Caïtelhor.

CouvRVB_UneIleSousLaPluiecouv2936522251ly39imCDL._SX307_BO1,204,203,200_

Des avis un peu mitigés pour ces lectures, malgré un très bon potentiel ♥♥♥♡♡

Le manga Deadlock tome 1 de Saki Aida & Yuh Takashina qui aborde l’univers carcéral masculin américain et les problèmes de violences sexuelles qui sont omniprésents. Et le roman de Ayerdhal, Demain une oasis qui traite de l’extrême pauvreté dans le tiers monde et d’un groupuscule qui par tous les moyens est prêt à y remédier.

couv43973953couv27848866

Je n’ai pas apprécié … ♥♥♡♡♡ / ♥♡♡♡♡ / ♡♡♡♡♡

Ma première déception a été Jack l’Eventreur démasqué de Russel Edwards. J’ai trouvé l’opinion de l’auteur extrêmement narcissique et beaucoup trop centré sur lui-même, c’est dommage car l’enquête était en soi très intéressante. La deuxième déception a été Urgence, si l’océan meurt nous mourrons de Paul Watson, un petit manifeste à l’occasion de la COP21 qui nous apprends très peu de nouvelles choses sur la sauvegarde des océans, rien de ce que l’on sait déjà. Et enfin, Alfie un ami pour la vie de Rachel Wells, un roman dont nous suivons les intrigues à travers le point de vue d’un chat paresseux, sans aucun intérêt pour moi, je ne l’ai pas fini.

9782809817591-001-G-220x345 (1)41+aSuIym+L._SX344_BO1,204,203,200_couv28230231