Ecrit par les auteurs américains Douglas Preston et Lincoln Child. Publié aux éditions de L’Archipel le 09 novembre 2016.

Un immense merci à la maison d’édition pour cette incroyable lecture.

Résumé

« Il y a cinq ans, Eli Glinn avait dirigé une expédition pour récupérer un météore géant tombé sur un îlot du Cap Horn. Mais le navire qui le convoyait avait sombré.
Aujourd’hui, Glinn n’a plus le choix. Cette étrange météorite a donné naissance à une créature mutante qui menace la planète. Il faut à tout prix la détruire.
La mission qu’il confie à Gideon Crew – entre autres spécialiste des armes nucléaires – ressemble à s’y méprendre à une opération suicide… »

Mon avis

J’ai été incroyablement surprise avec cette lecture. Il me faisait de l’œil car j’ai récemment lu « Mortel Sabbat«  de ces deux auteurs et j’avais adoré. J’avais un léger doute quant à celui-ci car les histoires de sciences-fiction où il est question de vie extraterrestre ne sont généralement pas mon credo mais comme il faut savoir prendre des risques, j’en prends ! Qu’elle ne fut pas ma surprise !

J’ai fais la rencontre de Gideon Crew, ancien cambrioleur et spécialiste de l’arme nucléaire déjà apparu dans trois précédentes enquêtes. La volonté des deux auteurs était de faire une « suite » de « Ice Limit » mais en faisant de cette intrigue, une histoire pouvant être lu et comprise par de nouveaux lecteurs. C’est donc à la fois une suite et en même temps un tome pouvant être lu indépendamment des autres. Ceci me concerne et en effet je n’ai eu aucun mal à accrocher même sans avoir lu les précédents ouvrages !

Gideon est recruté pour une mission extrêmement dangereuse par Eli Glinn : détruire la météorite géante qui a sombré au large du Cap Horn, dans une zone de l’océan à la frontière des grands glaciers et réputée pour ses tempêtes. Plusieurs personnages sont présents, tous avec des corps de métiers différents et utiles pour cette enquête. Gideon pour la bombe nucléaire qui servirait à détruire cette météorite ; Garza pour la sécurité ; Alex Lispenard, spécialiste de la plongée et du maniement des BEA : des submersibles de hautes technologie qui serviront à capturer un maximum de donnée scientifiques sur le météore ; Brambell, médecin et Antonella Sax, spécialiste en exobiologie.

Car en fait, il ne s’agit pas d’un météore mais d’une graine qui a donné naissance à une sorte de baobab mutant par 3000 mètre de profondeurs. C’est une créature extraterrestre qui menace la planète. Une créature dangereuse et très intelligente. Cette « suicide squad » va donc tout mettre en oeuvre pour comprendre ce « baobab » dans l’intention de le détruire. Mais, non seulement c’est une forme de vie extrêmement complexe, de plus, elle n’a vraiment pas l’envie d’être détruite.

Ce roman commence comme une enquête scientifique, continue comme un récit d’aventure pour finir tel un roman d’horreur. Les auteurs nous offre un roman de science-fiction peut-être pas tellement éloigné d’une lointaine réalité. Cela fait froid dans le dos !

J’ai beaucoup aimé les personnages et leur psychologie très bien nuancée et travaillée. Cela importe beaucoup dans ce récit car les émotions humaines vont vite prendre le dessus : la peur et la violence apporteront à cette intrigue des difficultés qui n’étaient pas prévues par nos chercheurs. D’autant que sur un bateau, dans un espace aussi confiné, l’horreur humaine prend vite le dessus. En plus, des macabres petites créatures qui se faufilent dans le bateau et dans… votre cerveau… Beurk !

Vous l’aurez compris, ce roman rassemble tous les éléments qui font une excellente lecture, un tur-over rempli de suspens et de pression, jusqu’au dernier chapitre. je le recommande vivement aux amateurs de SF mais pas que ! Si vous aimez être surpris, si vous aimez frissonner : cette lecture vous ravira !

5_coeurs

Preston & Child

Preston & Child