Sep 302017
 

Ecrit par l’auteur français Marc-Emmanuel Fontaine. Publié aux éditions Ex-Aequo le 14 avril 2017.

Un grand merci à l’auteur pour sa confiance.


Résumé

« Et voilà que notre cher détective, fraîchement promu chef de lui-même, se lance tel Bayard sur la trace de l assassin de la tuerie de Bar-en-Champagne. Le nom vend déjà du rêve mais il ne faut pas chanter victoire trop vite, cela pourrait porter la poisse ! En outre, être appelé en Allemagne dans le cadre de l’enquête sans maîtriser la langue de Goethe ne rend pas la tâche aisée. Mais peu importe surtout quand on n’a rien à perdre et que la cliente paye rubis sur ongle. Tiens au fait quand on y pense, ça sonne un peu trop beau pour être vrai… »


Mon avis

Ce roman ne fait pas partie des romans que je lis habituellement, tout simplement parce que je lis très peu de policier. Hors, ici, nous avons bien une enquête, mais une enquête portée par un personnage extravagant et attachant. J’aime lorsque l’humour et l’humour noir se glissent au gré des pages et j’ai été gâtée avec ce récit !

Nous faisons la connaissance de Emmanuel Rivière, trente-deux ans, qui travaille pour le centre des impôts d’Orléans… Ou plutôt, qui travaillait ! Car en effet, Emmanuel Rivière décide de tout laisser tomber pour devenir un Sherlock Holmes moderne, il lance son affaire de Détective Privé. Très privé car pendant six mois, personne ne s’intéresse à lui… Mais un jour, une riche femme allemande, Madame Dieter, fait appel à lui pour résoudre le meurtre de son fils et le massacre de sa femme et de ses deux enfants en Allemagne. Elle lui donne une avance plus que confortable et lui promet une somme, plus faramineuse encore, s’il résout l’enquête. Il a une année.

C’est avec dérision que l’auteur nous dresse le portrait d’Emmanuel, fainéant et porté sur le whisky mais il s’assume. Il aime l’argent, pense être économe mais en fait pas tant que ça ! Et puis, Emmanuel est bipolaire, une particularité qui en entraîne une autre : il joue avec les mots, détourne les citations et explore avec humour et sarcasme la langue française. 

C’est un personnage ambivalent et très intéressant, parfois attachant car il souhaite vraiment faire de son mieux. A chaque élément trouvé c’est une explosion de joie pour notre protagoniste même s’il a trois longueurs de retard sur la police allemande ! 

L’auteur à une plume légère mais incisive, il n’y a pas de temps morts dans ce roman, les chapitres sont courts et nous emmènent toujours un peu plus loin dans cette drôle d’enquête. L’humour noir côtoie et colle à la peau notre détective en herbe et j’ai beaucoup souri pendant ma lecture. Ma référence fétiche reste ce Monsieur Müller, suspect n°1 : qui n’a pas lu Tintin ? J’ai adoré ! 

J’ai passé un bon moment de lecture, c’est un récit efficace qui bouscule un peu les codes du roman policier type. La fin est également surprenante mais en fait elle est parfaitement adaptée ! J’espère qu’il y aura un tome 2 car j’aimerais beaucoup suivre les performances (douteuses) d’Emmanuel Rivière !  

  One Response to “Tuerie et conséquences – Marc-Emmanuel Fontaine”

  1. je ne connaissais pas, mais j’ai envie d’y remédier !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)