Ecrit par l’auteur français Christophe Gresland. Publié aux éditions City le 01 octobre 2015.

Résumé

« Alice a vraiment un vilain défaut : elle est beaucoup trop curieuse. Un jour, en plantant un clou dans le mur de sa chambre, elle fait un trou dans la cloison et surprend une étrange conversation chez Julien, le beau ténébreux qui vient de s’installer à côté. L’homme est-il aussi dangereux qu’il en a l’air ? Alice ne peut pas s’empêcher de mettre son nez dans la vie de son voisin avec l’aide d’une petite bande aussi loufoque que déjantée. À commencer par Delia, ancienne top-modèle polonaise extravagante et Agathe, fillette de six ans qui zozote un peu mais a oublié d’être idiote. Évidemment, tout dérape et les aventures délirantes, hilarantes et émouvantes s’enchainent. De quoi secouer sacrément la vie bien tranquille de la trop curieuse Alice… Un cocktail détonnant d’humour, d’amitié et d’optimisme. »

Mon avis

Sceptique.

Voilà ma première impression lorsque l’on m’a proposé ce roman en SP. Les chats en couverture ce n’est pas mon dada ^^ Les drôles de chats ont tendance à m’exaspérer et pour le coup je ne voyais pas non plus de rapport avec la suite du roman ! Heureusement que ma curiosité à moi aussi est devenu insupportable !

Ce roman nous présente Alice et Agathe, un petit couple mère-fille qui pourraient être mes voisines comme les vôtres ! Sauf que notre amie Alice est extrêmement curieuse, et jusqu’ici pas aventurière pour un sou ! Sauf que sa curiosité démentielle va lui faire vivre le meilleur comme le pire d’une série policière ! Car son voisin méditerranéen plutôt sexy cache un vilain défaut, il paraît que c’est un caïd, pas violent mais brillant cambrioleur quand même ! Alice entraîne dans son aventure son amie Délia, une splendide polaque qui aura le don, l’alcool aidant, de les mettre dans des situations improbables et incontrôlables ! Se joignent à elles, son collègue Alain et son ex Jean-Edern… Commence alors une cavalcade surprenante !

L’intrigue est vraiment bien construite, les péripéties ne manquent pas et les rebondissements sont nombreux à nous tenir en haleine jusqu’à la fin. Je m’étais un peu détourné des romans Chick-lit car j’en ai trop lu et pour moi les intrigues commençaient à beaucoup se ressembler. Avec ce roman-ci j’ai été surprise, lorsque je pensais deviner la fin et bien non il y avait toujours un obstacle pour dévier mes certitudes et m’envoyer ailleurs. J’ai adoré ça !

Les personnages sont hauts en couleur et l’on s’attache aisément à chacun d’entre-eux. Le couple mère-fille est vraiment mignon et je me reconnaissait souvent dans cette relation privilégiée avec son enfant. Ses amis sont juste incroyables et je crois qu’on aimerait tous avoir les mêmes ! Même avec un petit (gros) coup dans le nez 😉

C’est un roman drôle, émouvant et où le suspens est justement dosé pour ne pas basculer dans une intrigue trop sérieuse. Christophe Gresland, chef d’entreprise, nous a concocter une merveilleuse recette et le gâteau se savoure avec délice !! Ce qui est également surprenant c’est de voir un homme dans ce genre littéraire, il maîtrise la psychologie féminine à la perfection 🙂 Double surprise pour ce récit qui m’a vraiment ravi et réconcilié avec la Chick Lit.

Délia :

« C’est incroyable. Les mecs sont tous pareils : il suffit de déballer un peu le matériel pour que le petit pois qui leur tien lieu de logiciel intégré leur tombe direct dans le caleçon ! Allo ? Allo ? Poste de commandement principal ? Il y a plus personne derrière le gouvernail ? Je respire très, très fort, au point que je sens l’armature de mon soutien-gorge craquer. Les deux yeux de Julien sortent définitivement de leur orbite et dégringolent sur ses genoux. Non, je plaisante, mais c’est tout comme. C’est bon, je peux passer à la phrase suivante… »

4_coeurs

Christophe Gresland