Août 262017
 

Ecrit par l’auteure américaine Allison Pataki. Publié aux éditions L’Archipel le 23 août 2017.

Un grand merci à la maison d’édition pour cette fabuleuse lecture.

Résumé

« 1853. Au Palais des Habsbourg, à Vienne, l’empereur François-Joseph Ier peut s’enorgueillir de la puissance de son empire, dont le pouvoir s’étend de l’Autriche à la Russie, en passant par l’Allemagne et la Hongrie. À la tête de la famille la plus puissante d’Europe, François-Joseph est riche, jeune, et prêt à se marier. Elisabeth, qu’on surnomme Sissi, duchesse de Bavière, n’a que quinze ans quand elle est introduite à la cour des Habsbourg en compagnie de sa sœur aînée, promise à l’empereur. Mais ce dernier, attiré par la beauté saisissante de Sissi, son charme rafraîchissant et son esprit vif, décide que c’est elle, en réalité, qu’il veut épouser… Sissi doit d’abord faire face à un dilemme avant d’être brusquement mise sur le devant de la scène royale. Mais la jeune fille n’a aucune idée des épreuves qui l’attendent… Le premier volet d’un diptyque retraçant le destin tragique de Sissi, impératrice à 16 ans, mère de quatre enfants, souveraine dépressive assassinée à 60 ans. »

Mon avis

La parution de ce roman a fait surgir de nombreux souvenirs de mon enfance ! J’ai évidemment pensé à l’animé Princesse Sissi, diffusé sur France 3 à partir de 1997, j’avais 6 ans… 😀 Je remercie infiniment les éditions de L’Archipel d’avoir fait renaître cette petite parcelle d’enfance, d’autant que ce récit fut un véritable coup de cœur !

Princesse Sissi, dessin animé France 3

L’auteure nous narre l’histoire d’Elisabeth en Bavière, jeune femme choisie par son cousin François-Joseph 1er d’Autriche, pour épouse. Elle a 15 ans lorsqu’elle apprend qu’elle deviendra sa femme. Comme beaucoup de jeune fille de son âge elle imagine alors un avenir remarquable, aux côtés d’un homme tendre et séduisant. Cependant, Sissi n’a pas été éduquée comme une future reine. Elle a eu l’habitude de vagabonder dans les champs, de monter à cheval, d’aller pêcher et de rentrer le soir tâchée un cochon. La vie à la cour impériale s’avérera être une épreuve éprouvante pour elle, qui aime tant la nature, qui déteste tant le respect du protocole. Sa vie sera semée d’embûches entre son époux aux absences répétées et le dédain avec lequel la traite sa belle mère, l’archiduchesse Sophie. Elle se verra entre autre chassée de la vie de ses trois premiers enfants, dont leur éducation sera assurée par l’archiduchesse.

Sissi, incarnée par Romy Schneider

J’ai découvert un personnage tourmenté, comme elle devait l’être dans la vrai vie. Sous les apparats et malgré son titre, Elisabeth est une femme triste et méprisée.  Elle souffrira atrocement de ne pas participer aux jeunes années de ses enfants. Des drames surviendront qui l’enfonceront encore plus profondément dans son désespoir. Elle souffrira d’une grave dépression et n’assurera pas sa présence pendant de nombreuses années.  Son seul réconfort provient de la Hongrie, un pays où elle se sent chez elle, d’autant que le comte Gyula Andrassy est l’un des seuls à comprendre son mal être. Les habitants de ce pays aimeront leur impératrice et en feront leur reine, c’est le seul membre de la famille impériale qui sera adulé et aimé dans ce pays.

Le contexte historique est également bien développé sans nous faire crouler sous les dates et sans entrer dans les détails. Nous apprenons tout de même beaucoup de choses sur les pays en guerre à cette époque et le rôle d’empereur qui incombe à Franz. Nous avons son point de vue, et le point de vue de la cour concernant leur union et le comportement de Sissi. Ainsi les torts nous semblent partagés quant à l’échec de ce mariage. 

L’auteure nous décrit également à merveille les nombreux paysages de ce roman. De la Bavière à Vienne, en passant par les beaux jardins de Bad Ischl puis par la Hongrie. J’avais l’impression de sentir le vent dans mes cheveux dès qu’elle montait à cheval ! Les décors, somptueux, offre un cadre idyllique à cette belle histoire. Allison Pataki réussit à nous imprégner de l’odeur des écuries jusqu’aux tables royales qui débordent de plats typiques et appétissants. Ce fut une immersion totalement réussie me concernant ! 

Ce récit se lit d’une traite, la plume est magnifique et fluide. Allison Pataki fait vivre ses personnages d’une manière remarquable. Nous passons par une palette émotionnelle impressionnante, j’ai éprouvé beaucoup de colère, de compassion ou de pitié. C’est bien romancé, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une fiction basée sur des faits réels, en aucun cas d’une biographie. 

Je recommande chaudement ce roman aux amoureux d’Histoire, aux amoureux de personnages féminins forts et de romances passionnelles.  

Coup de cœur !!

  5 Responses to “Sissi, impératrice malgré elle – Allison Pataki”

  1. Un classique que je n’ai jamais lu ni vu..

  2. Ahah, ma première pensée a justement été pour le dessin animé (minikeums forever <3) ! Et j'avais adoré les films (que j'avais vus rapidement après) Je pense que rien que pour la nostalgie, ça vaudrait le coup de le lire.

    • Fonce alors si tu aimes !! Ce roman est génial ! Un peu loin du dessin animé qui avait pris beaucoup de liberté sur la réalité mais on y retrouve notre Sissi à cheval et c’est grisant hihi

  3. Grande fan des films, tu m’as donné trés envie de lire ce livre. J’avais déja lu une biographie sur elle et la façon dont tu décris le roman semble trés proche de sa véritable vie ( plus en tout cas que les films).

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)