Jan 282015
 

Ecrit par l’auteure américaine Gail Carriger de son vrai nom Tofa Borregaard – Publication en France le 19 avril 2012 chez Orbit

Résumé

« Miss Alexia Tarabotti, devenue Lady Alexia Woolsey, se retrouve dans une situation délicate. C’est LE scandale de la saison. Elle doit s’enfuir en Italie, à la recherche de réponses.
Une histoire de vampires, de loups-garous et d’imprévus… »

Mon avis

Fidèle à elle-même, l’auteure nous livre ici une fois de plus un contexte steampunk qui est un pur délice pour l’imagination !

« Elle revint avec un objet qui ressemblait en tout point à un haut-de-forme du genre tuyau-de-poêle sans bord, monté sur un socle pour théière doté d’une manivelle, avec une trompette sortant par le dessous. »

Cette fois-ci on ne découvre plus seulement Londres mais également Rome. Il est intéressant de voir les différences de culture à cette époque-ci. L’image que pouvait avoir les chics londoniens aux yeux des italiens beaucoup plus bruyants et aux manières plus brutes. La différence entre ces deux peuples concerne également la religion. Pour une sans âme athée, voir les templiers et leur style vestimentaire très particulier à quelque chose d’assez drôle, si l’on ajoute à cela les prières silencieuses à chaque moment de la journée et le fameux pesto, c’est hilarant !

Vraiment l’ambiance du roman reste fidèle au deux autre premiers tomes. L’humour est omniprésent et le sarcasme aussi.

Rome ? Mais pourquoi Rome ? Eh oui, nous avions laissé notre héroïne bien seule à la fin du tome 2… Chassée par son mari qui l’a croit infidèle, de retour auprès de sa famille, sa tête mise à prix par les vampires, et son cher ami Lord Akeldama qui a essaimé… La seule solution pour Alexia est de prouver au monde entier, et surtout à son mari, que l’enfant qu’elle porte est bien de lui ! Pour cela, direction l’Italie avec ses deux acolytes Mrs Lefoux et Floote, où les templiers pourraient connaître des informations fort utiles pour Alexia. Mais elle n’est pas forcément la bienvenue…

Ce troisième tome est beaucoup plus centré sur Alexia et sur ce qu’elle appelle : son « désagrément fœtale ». C’est ce qui m’a un peu déplu malgré tout, peu d’amour entre ce couple ici. Notre gros loup-garou passe son temps à se saouler et le professeur Lyall à essayer de lui botter les fesses! J’admets qu’il y a des scènes qui méritent le détour tellement on imagine à quoi pourrait ressembler un loup-garou ivre !

L’intrigue nous tient cependant très bien en haleine et le tome 4 est attendu avec impatience !

Histoire
15/20
 L’histoire est à mon goût un peu longue à se mettre en place. Le fil conducteur est bien suivi mais cela fait beaucoup de pages pour peu d’informations. C’est le petit problème que je trouve dans cette saga, on a énormément d’informations à la fin!
Personnages
13/20
Les personnages sont toujours aussi drôles. Alexia est toujours le personnage que l’on aime, ses amis prennent de la consistance : Floote, Madame Lefoux et Mlle Hisselpenny. En revanche, d’autres personnages deviennent ici moins intéressants, comme Lord Maccon et c’est dommage !
Ambiance
18/20
 Toujours un régal! On a notre dose de steampunk pour dévorer le livre, les gadgets et les inventions sont toujours aussi crédibles et fabuleux ! Ainsi que les chapeaux ! 😉
Qualité d’écriture18/20  Gail Carriger à une plume extraordinaire. C’est une réelle prouesse de maintenir un style durant déjà trois tomes et de l’affirmer de plus en plus. Le lecteur est de plus en plus encré dans cette univers et c’est juste merveilleux !
16/20

  4 Responses to “Sans honte tome 3 – Le protectorat de l’ombrelle – Gail Carriger”

  1. Il faut vraiment que je sorte le tome 1 de ma Pal… tu me donnes trop envie 🙂

  2. C’est vrai que ce tome était un peu à part. J’ai particulièrement apprécié les scènes entre Lyall et Lord Maccon !

  3. […] Carriger. – Le Protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme, G. Carriger. – Le Protectorat de l’ombrelle, tome 3 : Sans honte, G. Carriger. – Étiquette et espionnage, tome 1 : Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Gail […]

  4. […] Carriger. – Le Protectorat de l’ombrelle, tome 2 : Sans forme, G. Carriger. – Le Protectorat de l’ombrelle, tome 3 : Sans honte, G. Carriger. – Étiquette et espionnage, tome 1 : Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Gail […]

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)