Juil 252015
 

Ecrit par l’auteure française Aude Réco. Publié aux éditions du petit Caveau le 02 janvier 2015 (papier) et le 08 octobre 2014 (ebook).

Résumé

« Angleterre, année 1890…Ellen Covert vit dans un manoir victorien sujet à d’étranges manifestations : empreintes de pas mouillés, robe de mariée qui saigne,… L’atmosphère se charge de mystère jusqu’au jour où son futur époux est retrouvé mort au matin de ses noces. En dépit des conventions, Ellen enquête sur le mystère de la demeure et sur celui qui entoure sa propre personne. Dépourvue de droits, elle se heurte aux secrets de son père et à la mort mystérieuse d’une esclave. Perdue entre intimes convictions et troubles, elle s’apercevra que le plus grand danger ne vient pas d’où elle pense… »

Mon avis

Soulignons d’abord la qualité de cette couverture d’Alexandra V.Bach ! Elle est réellement magnifique !

L’intrigue de cette nouvelle est prenante, une jeune demoiselle noble, Ellen, doit se marier car son père est souffrant. S’en suit une multitude de faits angoissants non expliqués : le futur époux meurt les os broyés sans même avoir chuté, la robe de mariée saigne, de l’eau s’écoule de l’armoire de la chambre à coucher… D’autant que Ellen à le pressentiment que son père lui cache un secret dévastateur, tout comme le personnel de la maison…

L’ambiance est mystérieuse malgré un petit manque dans le style gothique. la plume survole un peu les événements. C’est dommage, car avec un peu plus de consistance, la nouvelle aurait un impact beaucoup plus fort sachant que tous les éléments sont réunis pour une histoire grandiose. Le manque de profondeur fait un peu défaut au suspens auquel on s’attend.

Les personnages sont crédibles, le père joue très bien l’homme à deux visages : le patriarche attendrie et le mari violent. J’ai eu davantage de mal à m’attacher à l’héroïne, elle est un peu capricieuse on ne sait pas trop sur quel pied danser. Son caractère est ambiguë, elle est timide puis dévergondée, peureuse puis courageuse. Sa curiosité est heureusement un trait majeur qui est contagieux ! Même si ce n’est pas un coup de cœur pour moi, lorsque je stoppais la lecture je pensais souvent à ce que j’avais lu et avais hâte de m’y replonger !

Il est vrai que c’est une nouvelle et non un roman mais j’aurais aimé un approfondissement également en ce qui concerne les lieux et les époques anciennes évoquées, cela aurait renforcé l’ambiance sombre de cette histoire : la falaise, le manoir, le cavalier fantôme…

Cela reste une très jolie découverte, ma première expérience aux éditions du Petit Caveau ! Je compte bien suivre l’auteure avec grand intérêt !

3_coeurs

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.