Jan 132018
 

Ecrit par l’auteur Florent Marotta. Publié aux éditions Taurnada le 07 septembre 2017.

Un grand merci à la maison d’édition pour cette découverte.


Résumé

« San Francisco, sa baie, son océan, sa population cosmopolite. C’est dans cette ville de l’Ouest américain que Michael Ballanger a décidé de se reconstruire. Loin de sa famille en lambeaux, loin de la France où un tueur en série mit sa vie en miettes. Le coach de vie à succès renaît avec la difficulté qui suit la perte d’un être cher. Mais le voilà mêlé au meurtre d’un notable. Au moment de mourir, l’homme a composé un numéro, le sien. Alors la tourmente l’emporte. Réveillant les douleurs du passé. »


Mon avis

Je lis peu de policiers et de thrillers mais j’ai trouvé celui-ci très bien rythmé et l’enquête très surprenante.

Michael Ballanger est un homme torturé par la vie qui, loin de sa famille, décide de se reconstruire en aidant les autres. A San Francisco, il devient coach de vie, d’où son surnom de « French Coach ». Sa vie bascule lorsqu’il devient un homme traqué par la police pour un meurtre qu’il n’a pas commis.

Deux intrigues se mêlent ici : d’abord le passé que fuit Michael en laissant la France derrière lui, ensuite le meurtre de Calvin Tennesson.

Mais alors pourquoi notre pauvre French Coach est-il mêlé à cette sombre affaire ? Eh bien parce que la victime, dans une tentative désespérée de se faire localiser, compose son numéro au hasard… Le voila impliqué bien malgré lui ! Sauf qu’en fait, il était la seule piste des policiers…

J’ai beaucoup aimé ce concours de circonstance, cette poisse qui semble coller à ce personnage ! Cette enquête n’est pas originale en soit, mais la plume de l’auteur est addictive, c’est très fluide, on tourne les pages facilement. Il a réussit à me donner envie de continuer, de mieux connaître ce French Coach mais aussi les personnages qui gravitent autour de lui.

Je pense à Kim, une ancienne Call Girl qui souhaite devenir psychologue. Je pense à sa fille Karina, qui nous éclaire sur le sombre passé de notre protagoniste. Concernant ces deux-là j’aurais souhaité qu’elles soient plus présentes et plus approfondies. Mais on s’y attache sans peine !

Nous suivons les tribulations de Michael avec grand plaisir, le dénouement final se devine rapidement, mais la façon étonnante que l’auteur à de nous y conduire est excellente.

Beaucoup de thèmes sont également abordés ici dont l’homophobie, lorsqu’il se retrouve dans le quartier gay de San Francisco. Mais également notre perte de vie privée à cause d’internet…

Toutes ces petites choses, étoffent le récit et rendent par ce biais, notre personnage principal, humain. Il devra traverser de nombreux obstacles, surtout lorsque sa fille arrive, pour exorciser ses blessures passées. En étant confronté à des milieux qu’il ne connait pas ou des dangers qu’il ignorait, il prendra conscience de ses erreurs pour avancer et faire la paix avec lui-même.

En tout cas je recommande chaudement ce roman aux réticents du livre policier 🙂

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)