Jan 022016
 

Ecrit par l’auteur et illustrateur Kentarô Satô. Publié aux éditions AKATA le 28 mai 2014.

Résumé

« Kii Kogami est un lycéen que tout ennuie… même ses potes ! Débonnaire, il prend malgré tout la vie comme elle vient, même s’il se dit qu’elle serait peut-être un peu plus excitante s’il arrivait à sortir avec une nana sexy… Mais ça, il ne le saura jamais ! Car son quotidien va basculer dans l’horreur quand une drôle de fillette armée d’une « adorable » baguette magique, va défoncer la tête de son prof de sport ! En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le lycée tout entier va être massacré… et les rares survivants vont devoir fuir pour survivre ! Mais hélas, c’est tout le Japon qui semble être envahi par ces magical-girls ultra-violentes et sadiques ! D’où viennent-elles ? Quelle est la véritable raison de leur apparition et… Non, tout ça, pour le moment, Kogami s’en fout ! Pour l’instant, il lui faut juste survivre ! Mais comment y parvenir quand les « zombies » qui vous poursuivent ont des super pouvoirs ?! »

Mon avis

J’étais à la recherche d’un manga original et un peu sanglant, me voilà ravie !

Les éditions Akata passent outre les collections classiques de manga (shônen, shôjo) pour créer la collection « WTF! » (What the Fuck!) et en effet, l’auteur tourne ici en dérision le monde peuplé de licornes des Magical Girl ! Je suis ironique, les Magical Girl sont en réalité un sous-genre de la fantasy japonaise dont la consécration a eu lieu lors de la création de Sailor Moon ! Ce sont des héroïnes dotées de pouvoirs magiques qui ont comme mission d’accomplir le bien.  On comprend pourquoi ce manga figure dans cette nouvelle collection ! Ici les Magical Girl sont des poupées terrifiantes qui tombent du ciel pour massacrer brutalement chaque humain qui se trouve sur son passage.

Magical Girl

Magical Girl of the End

L’intrigue est plutôt basique, nous retrouvons les prototypes des lycéens : Kii, un jeune homme banal et relativement blasé de son quotidien, Tsukune, son amie d’enfance martyrisée, les amis drôles mais sans grande conversation, les jeunes filles hautaines, le mec super cool, la fille aux gros seins… Mais lorsque que Kii regarde par la fenêtre de sa classe et voit l’homme de la sécurité de faire exploser le crâne par une petite fille en jupe, tout s’enchaîne ! L’action ne manque pas, au risque d’avoir des dessins parfois illisible qui retracent mal l’action. Heureusement, il ne sont pas trop fréquent ! Les poupées massacrent, on ne sait pas d’où elles viennes, mais tous les morts se réveillent en jupette également et nous voilà face à une drôle armée de zombies.

Le manga est un concentré d’horreur et de massacres, il n’y a aucun temps mort, peut-être qu’une intrigue un peu plus consistante l’aurait rendu meilleure ! Nous verrons la suite au tome 2 ! En tout cas j’ai adoré les graphismes, certains dessins sont vraiment réussis, on ressent même quelques touches d’humour noir dans le texte. De tourner en dérision des personnages aussi mythiques que les Magical Girl est un pari osé et réussi ! J’attends de poursuivre l’aventure avec notre petit groupe de survivant car il y beaucoup d’ombres au tableau : un brouillard suspect et une créature affamée à l’intérieur, les poupées originelles dont on ne connait pas la provenance… En route pour la suite des aventures !

3_coeurs

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.