Déc 072014
 

couv8840054

Ecrit par  l’auteure américaine Kady Cross de son vrai nom Kathryn Smith. Publication en France le  01 décembre 2012

Résumé

« Londres, 1897. Finley Jayne, seize ans, vit une étrange période. Depuis quelques mois, deux personnalités opposées cohabitent à l’intérieur d’elle. Un problème qui s’aggrave à mesure que son côté sombre, en pleine expansion, l’effraie et lui joue des tours. Elle ne se comprend plus, ne sait d’où lui vient cette force extraordinaire qui est en train de la transformer. Mais une nuit, elle découvre qu’elle n’est pas seule dans son cas : quelque part dans Londres, Griffin, jeune Duc de Greythorne, et ses amis, détiennent comme elle d’étranges pouvoirs… Et ils ont un projet. »

Mon avis

Ici encore nous retrouvons l’univers steampunk que j’aime tant !

Les automates sont à l’honneur, aussi démoniaques les uns que les autres et notre pauvre reine Victoria à du soucis à se faire !

Nos quatre héros que sont Finley Jane, Griffin le duc de Greythorne, Samuel et Emily, sont pourvus de pouvoirs extraordinaires qui, pour une raison que je garde secrète, vont voir se développer et s’intensifier. Ils ont affaire au Machiniste, un homme dépourvus de sentiments, manipulateur et qui à un plan impitoyable pour l’Angleterre.

Nous voyageons entre Hyde Park, Piccadilly Circus et le Musée de Mme Tussaud (fondé en 1835 et oui !) et on s’imagine parfaitement vivre à cette époque là! L’auteure nous embarque dans une histoire pleine de rebondissements, à chaque fin de chapitre, le petit élément clé qui fait qu’on veut en lire encore un !

L’écriture est vraiment fluide pour un débutant dans l’univers steampunk, on à un incroyable rapport aux machines grâce au personnage d’Emily et c’est vraiment plaisant.

Mon gros point négatif est la personnalité des personnages que j’ai trouvé insipide et ennuyeuse. Finley reste celle à laquelle on s’attache le plus, elle est impétueuse, têtue et assez brusque (son pouvoir ne l’aide pas!) et malgré les corsets et les jupons n’hésite pas à se battre ! mais les autres personnages n’apportent pas grand chose. Griffin notre jeune Duc n’a pas une personnalité bien marquée, il nous donne l’impression d’être mené par le bout du nez par tout le monde. Il ne prend pas de réelles décisions et reste assez indifférent aux émotions des autres. Sam est un personnage qui m’a énervé du début à la fin et qui au final ne nous apporte rien de concret! Il passe son temps à bouder et à s’absenter ! Emily est un personnage intéressant mais tout de même assez effacé. Sans les automates elle n’apporte rien non plus, elle est extrêmement douée dans la mécanique ce qui est rare pour le 19ème siècle mais on aimerait en savoir plus sur elle.

Ils ne sont pas beaucoup approfondies, on reste beaucoup en surface ce qui est dommage car la trame de l’histoire est vraiment originale et captivante. Les femmes sont mises à l’honneur dans ce livre et c’est un bon point pour moi 🙂

Comme beaucoup d’autre filles, j’aime bien les méchants et le penchant de Finley pour le dandy le plus redoutable et Whitechapel m’a beaucoup amusé 😉

En résumé, c’est un bon livre pour les amateurs du steampunk, bien qu’il faut garder en tête que c’est un roman dédié à un jeune public.

Histoire
15/20
Des automates, des super machines, le pouvoir de la royauté remis en cause : voilà une trame très intéressante et qui vaut le coup d’oeil !
Personnages
10/20
Ils sont pour la majorité, inintéressants, on a du mal à s’identifier à eux. Peu de détails, on referme le livre et se dit quand même qu’on en sait pas davantage sur eux. On reste beaucoup en surface dans les émotions et les sentiments. Dommage !
Ambiance
12/20
Les codes du 19ème siècle sont respectés, les tenues et les manières sont de circonstance et l’ambiance victorienne du roman est plausible.
Qualité d’écriture15/20  L’écriture est fluide, même dans les mécanismes on comprend tout ce qui se passe. Le lire est agréable à lire et la lecture rapide ! rappelons qu’il convient dans un premier temps à un public adolescent.
13/20

 

  3 Responses to “L’étrange pouvoir de Finley Jane, steampunk chronicles t1 – Kady Cross”

  1. Je pense que je pourrai bien aimer ce livre 🙂 !!

  2. […] et espionnage, tome 1 : Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Gail Carriger. – Steampunk chronicles, tome 1 : L’Étrange pouvoir de Finley Jane, Kady Cross. – Le Protectorat de l’ombrelle, tome 1 : Sans forme, G. […]

  3. […] et espionnage, tome 1 : Le Pensionnat de Mlle Géraldine, Gail Carriger. – Steampunk chronicles, tome 1 : L’Étrange pouvoir de Finley Jane, Kady Cross. – Le Paris des merveilles, tome 1 : Les Enchantements d’Ambremer, Pierre […]

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)