Déc 012017
 

Ecrit par l’auteure américaine Danielle Steel. Publié aux éditions Presses de la Cité le 05 octobre 2017.

Un grand merci à la maison d’édition pour cette belle lecture.


Résumé

« De retour d’une dangereuse mission humanitaire, Ginny erre dans New York en s’interrogeant sur le sens de sa vie. Une fois encore, elle s’apprête à fêter seule Noël et ressent âprement le vide laissé par ceux qu’elle a perdus trop tôt. Elle croise alors le regard bleu perçant d’un jeune garçon. Transi de froid, affamé et manifestement sans abri, il doit avoir une douzaine d’années. Ginny lui offre un repas chaud et l’installe chez elle, le temps de lui trouver un centre d’accueil.
C’est le début d’une relation unique qui changera à jamais la jeune femme. L’adolescent, d’abord sauvage, s’ouvre peu à peu à elle jusqu’à lui révéler son plus grand traumatisme. Ginny a maintenant une raison de se battre mais aussi une raison de vivre. Et elle n’abandonnera pas avant d’avoir obtenu justice.
En abordant ici des sujets actuels et difficiles, Danielle Steel livre un roman poignant et palpitant qui la place au sommet de son art. »


 

L’avis de Caïtelhor

Un immense merci aux Presses de la Cité qui à chaque fois me fait passer un moment de « pure douceur ».  Voilà pourquoi il me tient à cœur de partager au plus vite avec d’autres « adeptes Danielle Steel», ce roman d’amour maternel singulier, mais tellement attachant.

Plus de 80 best-sellers publiés en France, plus d’un demi-milliard d’exemplaires vendus dans 69 pays et traduits en 43 langues, Danielle Steel reste l’auteur contemporain le plus lu et le plus populaire au monde. What else ? Chacun de ses romans d’amour est unique, chacun a son histoire et je crois que si l’on posait la question à ses fidèles lectrices ou lecteurs et bien chacun aurait « son » livre fétiche. J’ai adoré en ce qui me concerne « Traversées » « La ronde des souvenirs » « Naissances » et tant d’autres !!

Ginny est une jeune femme veuve. Elle a perdu son mari adoré et son fils chéri de 3 ans dans un accident de la route. Inconsolable, elle a tout quitté pour s’investir dans l’humanitaire et revoit rarement sa sœur Becky, et sa petite famille parfaite ainsi que son père atteint de la maladie d’Alzheimer. Elle parcourt les pays à haut risque et se dévoue corps et âme pour apporter un peu de chaleur à la population anéantie par les guerres et les exactions. Au retour d’une de ses périlleuses missions, elle se retrouve une troisième fois confrontée à ses démons. C’est la date anniversaire de la mort de ses amours, elle n’en peut plus, à quoi ça sert de vivre sans eux ? Elle est sur le pont près de chez elle et le suicide s’impose. C’est la seule solution : elle doit les rejoindre et trouver enfin la paix. Elle est déconcentrée par des bruits provenant non loin d’elle et ne va pas tarder à découvrir dans un cabanon insalubre un jeune SDF nommé Blue.

L’amitié et la complicité les unissent sur le champ. On peut dire que ces deux-là se sont trouvés. Ginny va peu à peu bouleverser ses tristes habitudes pour enfin reprendre goût à la vie. De son côté, Blue va se dévoiler et s’immerger de bien sombres événements. Il y fera face grâce à sa bienfaitrice et à Andrew O’Connor, avocat réputé et ancien prêtre. Aucun d’eux ne baissera les bras jusqu’à ce que justice soit rendue au jeune homme. Pourtant, bien des problèmes vont surgir car rien n’est jamais gagné d’avance :  

« Ce sont les mystères de l’existence. Au moment où on croit avoir tout organisé à la perfection, quelqu’un éternue ou Dieu souffle sur le château de cartes »

La plume de Danielle Steel est simple mais elle sait décrire à la perfection les situations, sans surcharge. L’essentiel est dit et c’est suffisant. On suit Ginny dans ses périples au bout du monde, on ressent la pression qu’elle subie dans ses actions humanitaires, qui la rendent amaigrie et épuisée. On vit avec elle aussi, le combat qu’elle livre par rapport à sa sœur et à son père ; son impuissance et son incapacité face à la maladie de celui-ci, étant elle même confrontée à sa douleur personnelle. Et puis, vient Blue et la transformation qu’il va apporter dans sa vie. C’est émouvant et on verse sa petite larme. Malgré tous les reproches de sa sœur qui ne la comprend plus et la prend pour une folle, la voilà prête à se battre pour lui, à soulever les montagnes pour lui donner une chance dans la vie. Et peut-être se redonner à elle aussi, une seconde chance. Pourquoi ne pas l’accepter et croire encore à l’amour ?

Une nouvelle fois, ce roman m’a séduit. Pourtant il ne s’agit pas d’un « pur » roman d’amour car l’auteure nous entraîne plutôt vers un amour maternel. On se passionne pour le lien qui unit, envers et contre tout, Ginny à Blue. C’est la magie Danielle Steel qui opère et qui nous fait dévorer le roman en quelques soirées ! Noël approche ! Faîtes plaisir autour de vous à coup sûr en offrant ce joli coup de cœur ! C’est un roman qui a sa place au pied du sapin !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)