Juil 182015
 

Ecrit par l’auteure française Cécile Duquenne. Publication prochaine au format papier aux édition Voy’el.

Résumé

« Jessica, 16 ans, se réveille dans un marécage artificiel aux dangers bien réels. Très vite, elle comprend qu’elle se trouve au sous-sol d’une étrange tour sans fenêtres, et que le seul moyen d’en sortir est de monter jusqu’au toit. Accompagnée de quelques autres jeunes, elle se lance dans l’ascension de sa vie, explorant chaque niveau, affrontant les dangers embusqués… Et les révélations. Car Jessica n’a plus aucun souvenir d’avant son arrivée ici. Ils lui reviennent par bribes, étage après étage, et plus elle en apprend, moins elle désire sortir – surtout que son pire ennemi se trouve à l’intérieur avec elle. Bientôt, l’envie de se venger prend le pas sur l’envie de s’échapper… Et si en exhumant les secrets de son passé, Jessica levait aussi le voile sur la véritable fonction de La Tour ? »

Mon avis

Comment réussir à chroniquer ce roman sans spoiler ?

C’est une incroyable lecture, hors de question de vous dévoiler le moindre indice ! Le suspens est beaucoup trop enivrant pour vous gâcher le plaisir de cette lecture ! Si comme moi vous découvrez l’auteure vous ne serez pas déçu !

Nous nous réveillons avec Jessica dans un marécage poisseux, à l’intérieur ou à l’extérieur ? Avec nous se trouvent plusieurs autres personnes. Nous avons entre seize et vingt-six ans et avons une perte de mémoire collective. Faut-il suivre les sentiers battus ou fuir d’une autre façon ? En escaladant ? A chaque étage des réponses à leurs questions, des souvenirs qui refont surface. A chaque étage également une menace plus subtile qu’au précédent… Crocodiles, serpents, plantes empoisonnées… Tous ne survivront pas…

Jessica est un personnage tourmenté, pour chacun d’entre eux les souvenirs sont de plus en plus durs à encaisser.

J’ai vu que l’auteure avait écrit cette histoire dans le cadre d’un challenge « une histoire en trois jours », défi lançé par Neil Jomunsi. C’est juste bluffant ! L’intrigue est vraiment intrigante, les personnages très attachants et le décors digne d’un film fantastique/horreur… Bien sur le cheminement jusqu’à cette idée aura pris plus que trois jours ainsi que la relecture du projet. Nous pouvions d’ailleurs suivre les évolutions de l’écriture sur son blog.

J’ai vraiment été happée et ravie de découvrir une nouvelle plume, française qui plus est ! Sa saga des Foulards Rouges me tentait déjà beaucoup mais là je n’hésiterais plus ! Sa plume est incisive, va droit au but. Pas de temps morts ! Dommage que l’histoire ne soit pas plus longue ! La Tour mériterait vraiment des détails supplémentaires sur ce qu’elle renferme, sur la façon dont elle a été conçue. Les personnages également, nous avons envie de connaître le passé de chacun d’entre-eux !

Cette lecture nous apporte également matière à réflexion lorsque l’on termine. Un sujet de société est soulevé ici, je n’en dévoilerait pas trop mais il est question de la relation victimes/bourreaux. Du rôle de la justice dans tous ça, des à priori et des mauvais jugements que nous portons à tort.

Un immense bravo également à l’illustratrice de la couverture : Alexandra V.Bach.

5_coeurs

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.