Mai 242017
 

Ecrit par l’auteure américaine Pamela Jekel. Publié aux éditions Belfond en 1994.


Résumé

« Figure de légende, Anne Bonny fut sans doute la première femme pirate de l’Histoire. L’esprit vif, le corps agile, elle séduit sans vergogne les hommes qui croisent son chemin. Aucun, cependant, ne parviendra à dompter cette créature éprise de liberté, irrésistiblement attirée par la grande aventure. Chassée par son père à l’âge de quinze ans pour avoir épousé en cachette un jeune vaurien, elle fera de sa vie un défi permanent et s’imposera brillamment dans un monde d’hommes, à force de courage et d’heureuses initiatives. Mais une telle destinée ne va pas sans risques, et peut-être un jour lui faudra-t-il payer au prix fort la rançon de cette existence libre et débridée. »


Mon avis

Je lis habituellement des romans assez récents, j’ai la chance d’en recevoir en service de presse, c’est quelque chose de magique. Mais il est bon aussi de se rappeler que dans les vieilles sorties il y a des coups de cœur à ne pas rater ! Ce roman a plus de vingt ans et j’en suis ressorti toute chamboulée ! 

Je l’ai acheté car après avoir vu la série Black Sails, que j’ai vraiment adoré, le personnage d’Anne Bonny fut une révélation. C’est une femme comme je les apprécie, au fort caractère, insoumise et rebelle. Dans la série elle est omniprésente sans pour autant avoir une très grande influence, elle n’est pas le personnage central. J’ai donc voulu approfondir mes connaissances sur sa vie passée, sur la piraterie au début du 18 ème siècle également.

Après avoir fouiné je suis tombée sur ce roman, une merveille ! 

L’auteure dans son postface nous explique toutes les recherches qu’elle a accompli, toutes les sorties sur le terrain qu’elle a fait dans le but de glaner des informations sur Anne Bonny. De sa vie, il n’existe que quelques documents, son nom est cité ici et là, nous savons vaguement ce qu’elle a accompli mais nous ignorons tout de même beaucoup de choses. Pamela Jekel a maîtrisé son rôle d’auteure à la perfection, mélangeant faits historiques et fiction à la perfection.

Nous démarrons l’histoire avec une jeune adolescente, déguisée en garçon, elle écume les ports et réalise de petits larcins pour se faire accepter par les garçons. Ses parents à la plantation lui sont de plus en plus hostiles, sa mère dans un premier temps qui n’approuve pas du tout le comportement de cette petite dévergondée. Son père, qui lui porte un amour sans faille est lui aussi déçu par son enfant. Le jour où les événements dégénèrent, Anne se marie avec James Bonny, un petit voyou, et fuit Charleston et la Caroline du Sud, vers les îles antillaises, repère de pirates. De là commence un périple dangereux où ses atouts féminins lui permettront de se démarquer mais aussi de s’imposer aux côtés des plus dangereux pirates. Jusqu’à sa condamnation et celle de ses compagnons à Port Royal.

Black Sails

C’est un roman très riche en péripéties et en action. On voit que l’auteure s’est informée sur la vie des pirates à terre comme en mer, leurs armes, leurs navires… C’est bourré de petit détails qui enrichissent le récit, qui nous permettent de nous immerger pleinement dans l’intrigue. J’ai été choqué, émue, bouleversée, en colère… Une foule de sentiments m’ont accompagnés tout au long de ces 400 pages. 

C’est un récit incroyable qui mérite d’être découvert ou relu !

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)