Nov 192016
 

Ecrit par l’auteure Rebecca Walker. Publié aux éditions de L’Archipel le 19 octobre 2016.

Un immense merci aux éditions de l’Archipel pour cette lecture.

Résumé

« Étudiante à Yale, la narratrice est une jeune Afro-Américaine qui se cherche encore. Elle décide de prendre une année sabbatique pour partir en compagnie de son amie Miriam, de deux ans son aînée, à la découverte du continent africain. Le Caire, d’abord, les superbes pyramides de Gizeh, l’ambiance urbaine de Nairobi, la ville côtière de Malindi, puis l’île de Lamu, au milieu de l’Océan Indien. Là, elle rencontre Adé. C’est le coup de foudre immédiat. Tandis que Miriam continue son périple, elle décide de rester sur cette île paradisiaque. Adé lui donne le prénom musulman de Farida, « la femme qui est exceptionnelle » et ils décident de se marier. Mais Farida contracte la malaria, et les voilà tous deux pris dans les feux de la guerre civile qui éclate. Leur amour si pur, si intense, pourra-t-il y résister ? »

Mon avis

Ce court roman aborde plusieurs thématiques, d’abord l’amour bien évidemment mais aussi la quête de soi, les différences culturelles et la politique étrangère lorsque l’on est touriste.

Renommée Farida par son amour Adé, cette jeune étudiante ne s’attend pas à vivre pareil périple en partant en voyage avec son amie Miriam. Elle part à la conquête de ses origines en s’accordant une année sabbatique, ses parents sont divorcés mais vivent dans des quartiers américains huppés et Farida étudie à Yale. Sa maman à déjà beaucoup voyagé en Afrique et encourage sa fille à profiter de sa jeunesse pour découvrir le monde, surtout le très beau continent Africain ! Son père n’y voit pas d’inconvénients et tous deux donnent suffisamment d’argent à leur fille pour parcourir différents pays.

Les deux jeunes femmes commencent par Le Caire puis voyagent plus au sud pour finir leur trajet au Kenya, sur la jolie île de Lamu. C’est là que leurs chemins se séparent, Miriam a des origines juives et n’est pas à sa place dans ces pays là pour s’installer définitivement. Elle veut voyager mais en aucun cas s’établir avec un homme en particulier, il y en encore tellement à rencontrer ! Elle s’étonne d’ailleurs se voir son amie Farida s’amouracher d’Adé, un jeune et beau swahili. Probablement jalouse de la voir être au centre de l’attention alors que d’habitude c’est elle que les hommes regardent.

Lamu

Lamu

Mais l’amour est là et Farida souhaite devenir l’épouse de cet homme.

Cependant, elle ignore ce qui l’attend réellement dans cette nouvelle vie qu’elle s’est choisie. Lamu est paisible et Adé y est respecté mais en dehors de l’île c’est une vraie jungle pour une jeune étrangère, même Adé, faisant parti d’un clan sous-estimé par les Kényans ne trouve pas sa place ailleurs. Certes, sur l’île ils ont une jolie maison mais qu’adviendra-t-il de leurs enfants ? Seront-ils sans cesse en danger ailleurs ? Ne pourront-ils pas, tout comme leur mère, quitter l’île sous peine de danger de mort ? Car le continent africain est dangereux, Saddam Hussein est en guerre, le contexte politique est instable et la mort rôde partout… En dehors de sa difficulté à apprendre la culture swahili, Farida n’arrive pas à appréhender le monde qui l’entoure.

Lamu

Lamu

Lorsqu’elle tombe malade et attrape la malaria dans une ville étrangère à Lamu où elle n’est plus en sécurité, l’histoire tourne mal. L’un et l’autre feront face mais cette union est-elle vraiment une bonne chose pour eux malgré tout l’amour qu’ils se portent ?

Rebecca Walker nous offre un récit intense mais peut-être trop court pour que le lecteur puisse saisir l’ensemble des éléments. Je n’ai pas réussi à m’immerger dans le texte, l’histoire d’amour ne m’a pas charmé et le contexte politique et culturel, bien que passionnant, n’est pas assez développé. On en arrive trop vite à la conclusion et c’est dommage car le roman a beaucoup de potentiel et les thèmes abordés sont vraiment riches et intéressants. La plume est fluide mais j’espère qu’un autre roman réussira à me captiver car c’est une belle auteure en devenir !

Je rappelle que c’est un récit que Madonna souhaite adapter au cinéma.

2_coeurs

Rebecca Walker

Rebecca Walker

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(obligatoire)

(obligatoire)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.